Close

Le programme à distance

Sur décision des autorités cantonales, les Bibliothèques municipales sont fermées jusqu’à nouvel avis. Toutes nos actions de médiation culturelle en présentiel sont donc également suspendues. Mais une partie de la programmation est maintenue en ligne. Et c’est ici que cela se passe ! Dans le courant des prochaines semaines, vous y trouverez nos actions de médiation culturelle sous de formes nouvelles.

Mercredi 25 novembre – «Digital labor», le travail du clic – Les petites mains cachées des géants numériques – Conférence-rencontre avec Antonio Casilli et Paola Tubaro

Avec leurs robots, leurs algorithmes et leurs intelligences artificielles, les géants du Web ont propagé une vision selon laquelle l’univers numérique fonctionnerait de plus en plus sans aide humaine. Sauf que c’est faux. Des millions de petites mains en chair et en os fournissent, en coulisses et souvent dans des conditions calamiteuses, le travail qui met de l’esprit dans les machines. Ces petites mains, ce sont les nôtres, lorsque nous alimentons les réseaux sociaux en informations personnelles et en contenus créatifs. Ce sont celles de l’économie «uberisée», qui produit avant tout des flux de données. Ce sont celles de la main-d’oeuvre qui travaille dans les «fermes à clic»… Une traversée du miroir numérique avec Antonio Casilli et Paola Tubaro, les meilleur-e-s spécialistes en circulation de cette question. En 2016, un homme qu’on appellera “Simon” est engagé en tant que stagiaire dans une start up qu’on appellera “SuggEst”, spécialisée dans le ciblage des goûts personnels pour le commerce en ligne grâce à l’intelligence artificielle (IA). Après trois jours de boulot, le jeune homme réalise que le travail de l’IA, ce ne sont pas des machines qui le font, c’est lui. Lui, avec des milliers de “petites mains” qui s’activent à distance depuis Madagascar, le Mozambique ou l’Ouganda en travaillant à “jouer les intelligences artificielles” et en faisant semblant d’être des algorithmes et des robots C’est le point de départ du livre En attendant les robots. Enquête sur le travail du clic (2019), d’Antonio Casilli, une plongée stupéfiante dans la réalité humaine cachée derrière l’économie des plateformes numériques.

En savoir plus

Samedi 21 novembre – Fragments de mondes chimériques – Avec Camille Renversade

Dragons, sirènes, licornes et mandragores… Ces créatures fantastiques peuplent notre folklore depuis des générations, mais sont de plus en plus difficiles à observer dans un monde en pleine agitation. Et si croire en leur existence et les traiter avec respect suffisait pour les approcher ? Cette conférence, animée par un homme d’expérience, nous enseigne la meilleure façon d’observer et d’étudier les mystères de la nature : comment arracher une mandragore, survivre à un enpoisonement grâce au bézoard, créer une Jenny Hanniver ou se protéger d’un loup-garou?

En savoir plus

12 décembre – Le récit qui change d’avis – Atelier d’écriture en ligne

Comme s’il n’y avait pas assez de choix à faire dans une vie, voilà qu’on en remet une couche avec les récits dont vous êtes le héros ou l’héroïne. Des récits-monstres à plusieurs têtes, à divers embranchements, des récits qui changent d’avis, qui laissent les lecteurs et lectrices décider de la suite. Et si, et si, et si ? Dans cet atelier, nous fabriquons des récits à choix multiples pour voir comment la créativité jaillit dès lors qu’on la multiplie ! Bienvenue aux hésitant-e-s comme aux décidé-e-s. L’intervenante, Amélie Charcosset, a déjà donné de nombreux ateliers d’écriture en ligne depuis le mois de mars.Voir son site : https://www.ameliecharcosset.com/ De 10h à 12hTout public dès 15 ansInscriptions à l’adresse : servette-adultes.bmu@ville-ge.ch

En savoir plus

19 décembre – Monstre-moi qui tu es – Spectacle vidéo

« Elle, c’est une vraie sorcière!– Et lui, t’as vu ses cernes? On dirait un mort-vivant – Ouais c’est vraiment une bande de freaks…» Qu’est-ce qui est sous-entendu par ces mots qui insultent, qui disent que l’autre n’est pas « normal »? Nous avons peur d’être confronté-e-s au rejet si on sort des normes. Mais qui définit ces normes? Que faire si on ne s’y retrouve pas? Comment être bienveillant-e-s face aux autres et se rendre compte qu’on pourrait blesser? Moon et Luigi, performeur-euse-s drag de la scène genevoise, proposent aux enfants une capsule vidéo pour parler de ce qui est parfois considéré comme monstrueux. Le duo invite Nelson Schaub et Giulia Essyad, deux autres artistes, pour un petit show à quatre personnages qui revendiquent leur bizarrerie! La capsule vidéo sera publiée sur cette page le 19 décembre

En savoir plus

Samedi 28 novembre – Monstres et genres – Performances et atelier d’écriture

« Feminazi », « Espèce de freak », « Harpie »… Comment l’appropriation de figures monstrueuses et de leurs stigmates peut être un instrument d’empouvoirement (ou affirmation de soi) pour des groupes sociaux faisant l’objet de discriminations ? Moon et Luigi, performeureuse-s drag de la scène genevoise, vous proposent de questionner votre rapport au monstrueux. Pour cet atelier transposé en numérique, le duo se transforme en quatuor en invitant Greta Gratos et Klimte, afin de vous offrir 4 performances en direct. Ielles vous expliqueront leur travail artistique qui, tous, contiennent une part de réappropriation du langage.Par le biais d’un atelier d’écriture, vous serez ensuite amené-e-x-s à réfléchir et expérimenter vous-même une langue qui vous convienne, qu’elle soit non-binaire, inclusive, ou qu’elle vous semble flouter des normes que vous souhaitez questionner personnellement. L’atelier a été réduit à 3h, avec une pause au milieu. Pendant le moment d’écriture, les intervenant-e-x-s seront disponibles pour vous épauler. Inscriptions : bmgeneve.agenda.ch

En savoir plus

Vendredi 20 novembre – L’exposition «It’s Alive ! – La fabrique des monstres dans la BD»… comme si vous y étiez

Une visite virtuelle en compagnie de nos commissaires d’exposition Boris Bruckler (Centre BD de Lausanne) et Raphaël Oesterlé (Ecole supérieur de bande dessinée et d’illustration de Genève) qui vous embarquent au cœur des monstres  qui hantent nos imaginaires. Une exposition pour provoquer l’effroi, l’étonnement, le rire ou la compassion. It’s Alive ! est une exposition conçue en collaboration avec le Centre BD de la Ville de Lausanne et l’École supérieure de bande dessinée et d’illustration de Genève, adaptée par les Bibliothèques municipales.    Prolongation jusqu’au 21 février 2021 (dès la réouverture des bibliothèques municipales)

En savoir plus

Jeudi 19 novembre – 4 capsules vidéo avec Guillaume Duprat, auteur et illustrateur

Colère, amour, déception, vengeance… Savez-vous que même les créatures les plus monstrueuses peuvent ressentir des émotions ? Guillaume Duprat, auteur et illustrateur, nous confie tout ce qu’il sait des monstres, puis il le confronte à trois classes. Guillaume Duprat, né à Paris, est un auteur et illustrateur français. La majorité de ses livres puise ses références dans la mythologie, l’anthropologie, l’histoire de l’art, des sciences et des religions pour redonner vie à des représentations du cosmos anciennes ou méconnues. Le fil conducteur de l’ensemble de ses oeuvres est la relativité du regard dans l’étude de la cosmologie, à toutes les époques et dans toutes les régions du monde.

En savoir plus

Jeudi 19 novembre – D’où viennent les monstres? – Discussion autour des mythes, contes et légendes avec Martine Laffon

Depuis des millénaires, les monstres hantent nos imaginaires. Trop grands, trop petits, avec un seul oeil, mille bras, des crocs aussi hauts que des montagnes ou une chevelure entortillée de serpents, ce ne sont ni des humain-e-s ni des bêtes mais d’étranges créatures peuplant un autre monde, celui des ténèbres, des grottes, des marécages ou des forêts profondes. Souvent d’une laideur repoussante et d’une violence sans limite, ils défient les humain-e-s et les menacent de maladies, de mort et de bien d’autres horreurs, compromettant ainsi, en déclenchant leurs cataclysmes, l’harmonie de l’Univers… Dans la mythologie grecque, Martine Laffon a croisé bien des monstres, notamment ceux qui servent les dieux, gardiens de leurs trésors ou de leur pouvoir. Elle a choisi de raconter leurs histoires dans deux albums : Les animaux de la mythologie, illustré par Fred Sochard, et Héros de la mythologie, illustré par Martin Jarrie. Avec Les Secrets du Minotaure, elle a aborde les thèmes du monstre hybride mi-homme mi- bête, de l’anormalité et de la représentation de l’autre, pensant que la manière dont nous imaginons les autres façonne la manière dont nous nous comportons envers elles et envers eux.

En savoir plus

Mercredi 18 novembre – Le Monstre Festival fait son show – Immersion dans la micro-édition

Spécialisé dans la micro-édition au sens large, le Monstre Festival regroupe différentes tendances graphiques et narratives hors des circuits commerciaux. Il est comme un virus géant qui propage sa fièvre amoureuse du DIY (Do It Yourself, « fais-le toi-même »). Consacrée à l’édition d’artiste ainsi qu’à l’édition expérimentale et indépendante, la manifestation ne cesse de questionner et d’expérimenter le support papier à l’heure du tout numérique. Le Monstre se veut un espace alternatif, collaboratif et ouvert à tou-te-s. Avec Camille Abele, co-organisatrice, et Thomas Perrodin, co-fondateur du Monstre FestivalModération : Raphaël Oesterlé, commissaire d’exposition et enseignant à l’ESBDIDans le cadre de l’exposition « It’s Alive ! »

En savoir plus