Close

1 décembre 2020

Mercredi 1er décembre – GeneFreaks – Vies et prodiges des phénomènes de foire genevois

La première « dame à barbe » célèbre de l’histoire des phénomènes de foire était genevoise, elle s’appelait Joséphine Clofullia Boisdechêne. Ses tournées, entre les années 1850 et 1860, la conduisent un peu partout dans le monde, de Londres à l’Australie en passant par la Californie, sauf à Genève… En fouillant des sources d’archives en ligne basées çà et là sur la planète, nous plongeons dans l’étrange éclat et dans les zones d’ombre de sa vie.

(Cette conférence vidéo remplace le 1er épisode de la série « GeneFreaks » – en ligne ci-dessous –, dont elle constitue une version largement augmentée, avec plein de nouvelles découvertes et de nouveaux rebondissements. En ce qui concerne le « spécial Plainpalais » annoncé dans cette série, il sera transformé en un épisode d’un nouveau projet, à découvrir en 2021).

Genève a eu son lot de «freaks» : des «phénomènes humains» exhibés dans les baraques foraines sur les quais pour le Nouvel An, sur la plaine de Plainpalais lors de l’Exposition nationale de 1896, au Luna Park des Eaux-Vives au début du 20e siècle. Effacés de la mémoire collective, ces «monstres» ont pourtant laissé des traces. L’une de ces créatures est même devenue une célébrité mondiale: la femme à barbe Joséphine Clofullia, née Boisdechêne, partie de Versoix et devenue l’une des vedettes du musée Barnum aux États-Unis… Le projet «GeneFreaks» sort ces personnes de l’oubli et les fait revivre en donnant à voir et à entendre leurs histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *