Close

23 novembre 2019

De la nature humaine et de ses enregistrements troublants

« Si je meurs, ma réplique 3D restera avec toi »

Conférence-démo, 9.11.2019

Pour créer des personnages de jeux vidéo ou des effets spéciaux de cinéma, on emprunte aujourd’hui les corps de personnes réelles. Après la peinture, la photo et la vidéo, des techniques de scan 3D réalistes sont mises au point pour copier-coller nos traits physiques. Ces procédés évoluent plus vite que les lois, qui restent floues. Que peut-on faire faire à la réplique de mon corps? Peut-on le tatouer virtuellement? Qui est allé à son intérieur? Tout ceci est tellement troublant…  Avec le projet de l’artiste Simon Senn, Be Arielle F. et les commentaires de l’anthropologue Alain Mueller, peut-être y verrons-nous plus clair…

Voir aussi : « Je me suis dit : Ah ok, je peux me sentir bien dans un corps de femme et c’est beau« , article dans Libération paru le 18.09.2020

« Comment devenir une licorne sympa »

Atelier de scan de corps en 3D – dès 8 ans, 10.11.19

Suite à l’évènement Si je meurs, ma réplique 3D restera avec toi, Simon Senn, auteur de Be Arielle F., partagera avec vous ses techniques de scan 3D. Dans la prolongation des filtres Snapchat, ou encore des “animojis”, ces personnages qui parlent avec votre voix et vos expressions faciales, vous pourrez scanner votre visage, étudier votre réplique 3D et ses étrangetés, puis l’animer directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *