Close

29 juin 2018

15 séquences de cinéma tournées dans les parcs genevois – Tous les films

 

LA LUNE AVEC LES DENTS – Michel Soutter, Suisse, 1966 – Association Michel Soutter
Une balade sauvage où l’anarchie, celle du rebelle joué par William Wissmer, bouscule le quotidien. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

LE RETOUR D’AFRIQUE – Alain Tanner, Suisse/France, 1973 – CAB Productions
Avant de se décider à être un enfermé volontaire et de ressentir la ville de loin, le héros (François Marthouret) travaille comme jardinier. Un métier permettant de goûter à la liberté. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

TROIS COULEURS: ROUGE – Krzysztof Kieślowski, France/Suisse/Pologne, 1994 – CAB Productions
L’un des films les plus connus tourné à Genève. Pourtant, tout en faisant peu cas de la géographie, il ne se concentre que sur quelques lieux. Le parc est ici le décor évident pour une promenade avec son chien. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

PAUL S’EN VA – Alain Tanner, Suisse/France, 2003 – CAB Productions
PAUL S’EN VA (2003) permet à Alain Tanner de revenir sur les endroits qu’il a l’habitude de filmer à Genève. En en sélectionnant une large palette, il arrive à parfaitement représenter l’atmosphère de la ville. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

HENRY DUNANT: DU ROUGE SUR LA CROIX – Dominique Othenin-Girard, Suisse/France/Autriche/Algérie, 2006 – Bohemian Films
Cette version de la vie d’Henry Dunant est ambitieuse dans sa reconstitution de la Genève du XVIIIème siècle. Telles des enluminures, certains plans nous font voyager dans le temps. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

LA DIAGONALE DU FOU – Richard Dembo, France/Suisse/Liechtenstein, 1984 – La Cécilia
Il semble normal que le championnat du monde d’échecs entre les deux Russies des années 1980 (celle du régime et celle des dissident-e-s) se déroule en terrain neutre dans LA DIAGONALE DU FOU (1984). Le réalisateur, qui filme volontiers la Genève des villas, des hôtels et des conventions, s’autorise de courts moments de respiration à l’extérieur. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

L’INSOUTENABLE LÉGÈRETÉ DE L’ÊTRE (THE UNBEARABLE LIGHTNESS OF BEING) – Philip Kaufman, États-Unis, 1988 – Saul Zaentz
C’est à Genève que l’on vient chercher un souffle de liberté ainsi que le sous-entend l’auteur Milan Kundera. Est-ce étonnant que son personnage le plus hédoniste (la féline Sabina interprétée par Lena Olin) retrouve son autonomie retrouvée au Jardin anglais dans L’INSOUTENABLE LÉGÈRETÉ DE L’ÊTRE (1988)? => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

UN HOMME SANS HISTOIRE – Pierre Maillard, Suisse, 2004 – Zoofilms (3 séquences)
Si Genève n’est qu’apparente dans UN HOMME SANS HISTOIRE (2004), son ambiance est bien présente dans les quelques lieux fréquentés par ses personnages. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

JEUNE HOMME – Christoph Schaub, Suisse, 2006 – Frenetic
Dans JEUNE HOMME (2006), c’est un garçon au pair suisse allemand (Matthias Schoch) qui découvre les bons côtés de Genève. Ainsi les librairies indépendantes, la rade et son jet d’eau et les endroits verdoyants. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

BAZAR – Patricia Plattner, Suisse/France, 2009 – Light Night (2 séquences)
Même si l’action de BAZAR (2009) se déroule principalement à Carouge et sur la plaine de Plainpalais, la réalisatrice se plaît à filmer d’autres lieux emblématiques comme les Rues basses ou le Parc des Bastions. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

L’INCONNU DE SHANDIGOR – Jean-Louis Roy, Suisse, 1967 – Frajea Films
L’INCONNU DE SHANDIGOR (1967) utilise avec maestria les angles les plus étonnants et un montage rigoureux pour perturber notre vision de Genève.

SYRIANA – Stephen Gaghan, États-Unis/Émirats arabes unis, 2005 – Warner
Le réalisateur de SYRIANA (2005) sait parfaitement jouer des poncifs de Genève (le jet d’eau, les parcs, les fontaines) pour en faire un décor idyllique contredisant les tourments du couple incarné par Matt Damon et Amanda Peet aux prises avec les imbroglios du monde pétrolier. => Le film dans le catalogue des Bibliothèques municipales

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *